Revue de presse

"Ce tisserand de la chanson maîtrise aussi bien l’art de la mélodie que celui de la poésie. Avec en prime un coeur gros comme ça. Maître du folk et du funk, cet artiste fait preuve d’une grande inventivité. Il y a aussi du monde autour de lui, des amis qui se montrent respectueux de sa voix."

Le populaire du Centre-Ouest, 15 janvier 2012 / Le batteur de grève

"On retrouve avec bonheur sa voix et son phrasé si particuliers. Sylvain chante ses propres compositions (...) dans une ambiance pop rock sobre et efficace, teintée d’influences traditionnelles d’ici et d’ailleurs. Vous prenez une pincée de Manset, quelques gouttes de Bashung, un filet de Katé-Mé bien sûr, et pourquoi pas un zeste de Doors.(...). C’est tout un univers que nous propose Sylvain GirO, une douzaine de petite histoires, poétiques ou tragi-comiques, loufoques ou dramatiques, et toujours bien écrites. C’est une vraie réussite. A acheter les yeux fermés et les grandes ouvertes !"

Pierre Morvan, Le Peuple Breton, janvier 2012 / Le batteur de grève

Le grand défilé… C’est le titre de la dernière pièce (12’57’’) de Batteur de grève, le 1er album de Giro. Une magnifique chorégraphie sonore, une musique bruitiste savamment dosée, une voix étrange et perçante qui nous emmène dans une espèce de fête des sens. André Minvielle n’est pas loin, le rock et le slam non plus. (...) Accompagné de Jean-Marie Nivaigne aux percussions et Julien Padovani à l’orgue et Fender Rhodes, le trio divulgue une œuvre travaillée et léchée, excellente musicalement. Les textes sont surprenants : poétiques, pas vraiment engagés, plutôt un ensemble de petites histoires à écouter indépendamment les unes des autres.

Le Cri de l’Ormeau, janvier 2012 / Le batteur de grève

"... avec toujours une écriture d’une grande richesse poétique, tout en images, avec de nombreuses allitérations qui écrivent une musique supplémentaire dans ses chansons. La diction de Sylvain GirO fait encore merveille. Les mots fouettent ou caressent et on se laisse porter par ce flot irrésistible. Ce flot doit beaucoup également à Julien Padovani et Jean-Marie Nivaigne, dont les arrangements viennent épouser les contours des textes avec un à-propos de tous les instants. (...). La nouvelle carrière de Sylvain GirO, qu’on savait déjà talentueux en groupe, démarre sous les meilleurs auspices."

Michel Toutous - revue Ar Men, janvier 2012 / Le batteur de grève

"Sylvain GirO et ses complices signent ici un opus d’une rare cohérence, la musique ne sacrifiant jamais aux paroles, ciselées comme autant de joyaux. Poème musical ou musique poétique, il n’est pas utile de faire le choix, les mots coulant aussi bien que les notes. Chaque chanson nous plonge dans un univers où la force du cœur est aussi importante que celle du corps, où l’artiste et l’artisan sont unis par la même quête de ce qui résiste au temps : le Beau. Magistral !"

Arnaud Roffignon, ENA Hors les murs, décembre 2011 / Le batteur de grève

Recevez la lettre d'information  / + Inscrivez-vous